La tomographie d’émission par positrons : un atout indispensable dans notre combat contre le cancer

jeudi 11 mars 2021 | Activités

Présentée par l’axe de recherche Imagerie médicale



Série de conférences web – 40 ans du Centre de recherche du CHUS

Animée par :

Le Dr Etienne Rousseau, M.D., B. Ing., FRCPC

Professeur, Département de médecine nucléaire et radiobiologie, Université de Sherbrooke
Chercheur, axe de recherche Imagerie médicale, Centre de recherche du CHUS

Le professeur-chercheur Roger Lecomte, Ph. D.

Professeur titulaire, Département de médecine nucléaire et radiobiologie, Université de Sherbrooke
Chercheur, axe de recherche Imagerie médicale, Centre de recherche du CHUS

Date

11 mars 2021, 12 h à 13 h

Résumé | L’imagerie TEP (tomographie d’émission par positrons) permet de mesurer des cibles moléculaires chez nos patients, de diagnostiquer et de traiter les maladies avec précision.

Depuis plusieurs décennies, le Centre de recherche du CHUS et l’Université de Sherbrooke sont impliqués dans un partenariat qui a permis à cette technologie de prendre son essor chez nous et de faire de Sherbrooke un pôle de la recherche en médecine nucléaire au Canada. Découvrez comment nos chercheurs sont parvenus à faire évoluer l’imagerie TEP et la façon dont les projets cliniques en cours et futurs bénéficieront aux patients en Estrie.

Conférence présentée en ligne

Inscription

marylene.nadeau-betit.ciussse-chusanti-spam@anti-spamssss.gouv.qcanti-spam.anti-spamca 

40 ans de recherche :

À l'occasion de son 40e anniversaire, le Centre de recherche du CHUS fait rayonner ses chercheurs, leurs collaborations et leurs découvertes en santé qui ont vu le jour au cours des quatre dernières décennies. Porteur d’espoir pour les usagers, le savoir des chercheurs a permis de contribuer à l’évolution de la recherche en santé depuis 1980, ici au Québec et partout sur la planète.

Faits historiques

  • Fondé en 1980, le Centre de recherche est alors formé de 22 chercheurs. Sa création est possible grâce à la dynamique implication du premier directeur scientifique, le Dr André Lussier, et à une subvention du Conseil québécois de la recherche en santé, aujourd’hui connu sous le nom du Fonds de recherche du Québec – Santé.
  • En 1998, un premier pavillon est dédié à la recherche au CHUS : le Centre de recherche Étienne-Le Bel.
  • En 2013, un agrandissement a permis de doubler les espaces de recherche.
  • En 2020, le CRCHUS compte plus de 1000 professionnels, chercheurs et étudiants, hautement qualifiés et dédiés à la recherche.
  •  

Télécharger l'affiche



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager