Dr Alain Piché, chercheur du mois

jeudi 28 mai 2020 | Actualités

À la tête de la nouvelle biobanque sur la COVID-19



Axe Cancer : biologie, pronostic et diagnostic, CRCHUS

Agencer recherche et médecine

De professeur titulaire à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de Sherbrooke à microbiologiste-infectiologue au CIUSSS de l’Estrie – CHUS, le chercheur et médecin Alain Piché a une carrière bien remplie. Celui qui se spécialise dans la recherche sur le cancer ovarien est responsable de plusieurs biobanques au Québec, telles les biobanques des cancers du sein et des ovaires du réseau RRCancer ainsi que la biobanque du cancer de la prostate de l’organisme PROCURE. Plus récemment, il s’est vu attribuer la gestion de la mise en place de la nouvelle Biobanque québécoise de COVID à Sherbrooke.

Implantation de la biobanque de COVID en Estrie

Créée par les Fonds de recherche du Québec et Génome Québec, la biobanque sur la COVID-19 met à la disposition des chercheurs des échantillons cliniques de qualité et des données indispensables à leurs études sur le virus. En tant que responsable de la plateforme à Sherbrooke, Dr Piché permettra d’améliorer la compréhension des aspects de cette nouvelle infection. Il collaborera à déterminer la réponse sérologique à la COVID-19 et à la caractérisation d’anticorps neutralisants. Selon lui, une telle biobanque assurera un rayonnement pour le CRCHUS. La création de cette plateforme ne serait pas possible sans l’appui de Mme Karine Tremblay qui y coordonne les activités.

Des accomplissements porteurs d’espoir

La mise sur pied de la biobanque s’ajoute aux nombreuses réalisations du Dr Piché au sein du Centre de recherche du CHUS. Il a entre autres permis la compréhension de mécanismes fondamentaux de la progression du cancer ovarien et développé de nouvelles stratégies diagnostiques et thérapeutiques. De nombreux projets de recherche ont été ou sont présentement sous sa direction, notamment en ce qui concerne le développement de nouveaux biomarqueurs pronostiques et diagnostiques pour le cancer ovarien ainsi que le mécanisme de résistance des cellules cancéreuses ovariennes à la chimiothérapie. Ses exploits professionnels et son approche en recherche sont grandement reconnus par ses pairs.

« Le Dr Alain Piché est très avant-gardiste et coopératif, et mène ses recherches de manière prospective. Il est très ouvert aux projets translationnels qui intègrent des thèmes et des objectifs scientifiques et cliniques. Il est également très favorable à appuyer les chercheurs en début de carrière pour lancer leurs projets de recherche. », s’exprime sa collègue Lee-Hwai Tu.

La recherche au bénéfice de l’usager

Le chercheur est passionné par sa vocation, qui l’amène à repousser les limites de la science au bénéfice de l’humain. Homme de cœur, son premier désir est d’améliorer le bien-être des patients, et ce, quelle que soit leur condition. C’est pourquoi il s’affaire à mieux comprendre les mécanismes cellulaires et moléculaires impliqués dans le cancer ovarien, une maladie, qui malgré les avancées technologiques et thérapeutiques, demeure encore létale. Le Dr Piché travaille pour l’usager, et c’est ce qui fait de lui un chercheur et un médecin aussi remarquable!



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager