La vitamine C aiderait-elle les usagers infectés par la COVID-19?

vendredi 29 mai 2020 | Actualités

L'équipe de recherche du Dr François Lamontagne reçoit 1,87 M$ pour en connaître davantage sur la vitamine C et le coronavirus SARS-CoV-2.



La vitamine C fait partie d’une courte liste de traitements potentiels de la COVID-19 qui mérite une évaluation rigoureuse selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les Drs François Lamontagne et Neill Adhikari ont rapidement lancé une étude qui vise à évaluer les effets de la vitamine C pour les usagers atteints de la COVID-19 nécessitant une hospitalisation.

Les deux chercheurs ainsi que leurs nombreux collègues ont obtenu une subvention de 1,87 M$ de la Lotte & John Hecht Memorial Foundation qui privilégie les recherches en santé sur les médecines alternatives. Cette subvention s’ajoute au 2,8 M$ reçu en mai 2018 pour l'étude LOVIT (Lessening Organ dysfunction with VITamin C).

Étude LOVIT

Les chercheurs s’intéressent aux effets potentiels de la vitamine C depuis quelques années déjà. Ils dirigent conjointement l'étude LOVIT, un essai clinique en cours depuis 2018 dans plus d’une vingtaine d’établissements hospitaliers à travers le Canada.

Cette étude évalue les effets de fortes doses de vitamine C administrées par voie intraveineuse sur l’évolution d'usagers souffrant d’infections sévères et qui sont soignés dans les unités de soins intensifs.

La subvention de la Lotte & John Hecht Memorial Foundation est associée spécifiquement aux personnes atteintes de la COVID-19 dans le cadre de l’étude LOVIT.

« Dans le contexte de la pandémie actuelle, nous voulons évaluer l'ensemble des effets de la vitamine C sur l'évolution des infections nécessitant un séjour à l'unité des soins intensifs, mais aussi, sur la progression de la maladie de tous les usagers atteints de la COVID-19 devant être hospitalisés. À ce jour, nous avons déjà recruté 70 patients atteints de COVID-19 à travers le Canada », explique le Dr François Lamontagne.

Qui sont les chercheurs ?

Dr François Lamontagne
Médecin interniste et intensiviste au CIUSSS de l’Estrie – CHUS
Chercheur au Centre de recherche du CHUS
Professeur à l’Université de Sherbrooke

Dr Neill Adhikari
Médecin intensiviste au Sunnybrook Health Sciences Centre
Chercheur associé au Sunnybrook Research Institute
Professeur associé à l’Université de Sherbrooke et à l’Université de Toronto

Liens complémentaires



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager