La recherche au service des enfants atteints de cancer en Estrie

Tuesday November 10, 2020 |

Les enfants, adolescents et jeunes adultes atteints de cancer auront bientôt accès à plusieurs projets de recherche ici, en Estrie.



Le centre de recherche du CHUS (CRCHUS) vient de joindre le Children’s Oncology Group (COG), un consortium international de recherche composés de médecins et de chercheurs, qui permettra au CRCHUS de mettre sur pied plusieurs projets de recherche clinique pour étudier les cancers pédiatriques.

Avoir accès aux traitements les plus prometteurs

Pour les familles vivant avec un enfant atteint de cancer, trouver le traitement le plus efficace possible est primordial. Même si la majorité des soins standards efficaces sont déjà offerts au CIUSSS de l’Estrie-CHUS, il arrive que les familles se tournent vers la recherche pour expérimenter de nouvelles approches prometteuses.

« Lorsque c’est le cas, ces familles doivent parfois se rendre à Montréal pour participer à un essai clinique, ce qui constitue un fardeau pour les familles et leur enfant qui doit recevoir la majeure partie de son traitement loin du domicile », explique Dre Josée Brossard, chef du Service d'hémato-oncologie pédiatrique au CIUSSS de l’Estrie-CHUS et chercheuse au CRCHUS.

Déjà, dans la prochaine année, l’équipe d’oncologie pédiatrique du CRCHUS pourra activer plus d’une dizaine d’études au sein du COG, dont un protocole testant de nouveaux traitements pour les leucémies et le neuroblastome, traitements auxquels les patients de l’Estrie auront accès.

Si le CRCHUS a pu devenir membre du Children’s Oncology Group, c’est grâce au don de 1 M$ de la Fondation du CHUS. Les sommes ont été amassées par les employés de l’entreprise Bombardier produits récréatifs (BRP).

« Grâce au Children’s Oncology Group, le CRCHUS aura accès à de nouveaux protocoles de recherche et il sera en mesure de les mettre sur pied directement à Sherbrooke », dit Dre Brossard qui coordonne les liens entre le COG et le CRCHUS.

« Comme membre du COG, nous pourrons contribuer à la mise en commun des expertises menant à l’amélioration du taux de guérison, à la diminution des séquelles à long terme, à la compréhension et la prévention du cancer pédiatrique », indique Dre Brossard.


Additional Files
Communique_COG.pdf

<< Back to news list
Share